COMMUNIQUÉ DE L’APDH RELATIF AU CONFLIT INTRACOMMUNAUTAIRE LIE A LA CHEFFERIE A ARMEBE (DABOU)

Depuis le mois de février 2019, Armébé, village situé à 3km de Dabou est confronté à un problème de chefferie. Le chef sortant et ses collaborateurs ayant exercé neuf (09) années durant, semblent s’opposer au choix de la nouvelle équipe dirigeante approuvé par la majorité des villageois en date du 10 février 2019.

Lire la suite : COMMUNIQUÉ DE L’APDH RELATIF AU CONFLIT INTRACOMMUNAUTAIRE LIE A LA CHEFFERIE A ARMEBE (DABOU)

Réforme de la CEI: Voici ce que l’APDH et le GPATE reprochent au gouvernement ivoirien

Le GPATE et ses organisations alliées notament l'APDH appellent le Gouvernement à la poursuite des discussions avec la société civile en les axant autour des conclusions de l’arrêt de la CADHP. Voici donc le communiqué qu'ils ont produit:

Lire la suite : Réforme de la CEI: Voici ce que l’APDH et le GPATE reprochent au gouvernement ivoirien

DECLARATION DE L’APDH relative à la réforme de la CEI

                                                                        

A l’occasion du compte-rendu du Conseil des Ministres hebdomadaires, le porte-parole du Gouvernement a indiqué, relativement à la Réforme de la CEI que le Gouvernement n’envisageait que la recomposition de l’organe de gestion des élections de notre pays et qu’il n’en ferait pas plus.
L’APDH note que cette position devenue maintenant officielle, du Gouvernement, avait été déjà évoqué par un article publié au site KOACI en date du vendredi 08 mars 2019.

Lire la suite : DECLARATION DE L’APDH relative à la réforme de la CEI

CEREMONIE DE REMISE DES ATTESTATIONS DES STAGIAIRES DE L’APDH

Le vendredi 15 Décembre 2018, s’est tenue la cérémonie de remise des attestations aux stagiaires de l’APDH.
En effet pendant plus de trois mois, ceux-ci ont reçu une formation théorique et pratique sur les différentes thématiques des Droits de l’Homme.

Lire la suite : CEREMONIE DE REMISE DES ATTESTATIONS DES STAGIAIRES DE L’APDH

Ateliers de renforcement des capacités des populations riveraines des sites d’exploitation minière de HIRE et d’Angovia (BOUAFLE)

L’adoption du Code minier et l’augmentation du prix de l’or au cours de la  dernière décennie ont entraîné l’expansion rapide de l’exploitation minière, surtout aurifère en Côte d’Ivoire. Les  localités de HIRE et de BOUAFLE (ANGOVIA) en particulier ont connu un afflux d’exploitants miniers artisanaux et industriels.
A HIRE par exemple, deux multinationales se partagent le territoire. Il s’agit de ‘’New-Crest’’ installé  à BONIKRO et à HIRE et ‘’ANDEAVOUR’’, installé sur les terres du village D’AGBAHOU.  Quant à ANGOVIA, l’entreprise ‘’Amara Mining’’ s’apprête effectivement à entrer en productivité, à côté du flux important d’orpailleurs très visibles sur le périmètre.

Lire la suite : Ateliers de renforcement des capacités des populations riveraines des sites d’exploitation...

Suivez nous sur Twitter

Suivez nous sur Facebook

Web TV

Newsletter

Copyright © 2022 Actions pour la Protection des Droits de l'Homme - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public