Décryptant le message à la nation du Chef de l’Etat : L’APDH appelle les acteurs politiques à « mettre la Côte d’Ivoire au centre de leurs actions »

« L’appel que je souhaite lancer au nom de l’Apdh à la classe politique ivoirienne, c’est de mettre l’intérêt des populations et de la Côte d’Ivoire au centre de leurs actions. 

Lire la suite : Décryptant le message à la nation du Chef de l’Etat : L’APDH appelle les acteurs politiques à «...

CONFERENCE DE PRESSE DU GPATE (Groupe de Plaidoyer et d’Action pour une Transparence Electorale)

Les organisations de la société civile ivoirienne de promotion et de défense des droits de l’homme, de promotion de la bonne gouvernance, de la démocratie se sont regroupées au sein du GPATE (composé de : AMNESTY, APDH, ASSELCI, CIVIS, MIDH, RIDDEF).

Lire la suite : CONFERENCE DE PRESSE DU GPATE (Groupe de Plaidoyer et d’Action pour une Transparence Electorale)

DÉCLARATION DE L'APDH RELATIVE AUX RÉVÉLATIONS DE "MEDIAPART" SUR LA CPI

Depuis quelques jours, la Cour pénale internationale, objet d’une enquête du journal’’ Médiapart’’, est au centre d’une série de révélations. Suite à une enquête sur la juridiction internationale créer par le statut de Rome, notamment dans l’affaire ‘’le procureur c Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé,’’ le journal fait état de dysfonctionnements dans la procédure de transfèrement de l’ex Président à la CPI.

En effet, selon M. FABRICE ARFI, journaliste à ‘’Médiapart’’, responsable des enquêtes, invité sur le plateau de TV5, le jeudi 05 octobre 2017, certains hauts responsables de la juridiction internationale dont M. Luis Moreno Ocampo, se seraient coupables de collusion avec des responsables politiques ivoiriens et français de premier plan.

Lire la suite : DÉCLARATION DE L'APDH RELATIVE AUX RÉVÉLATIONS DE "MEDIAPART" SUR LA CPI

Déclaration de l’APDH relative au mouvement de la FESCI et à la situation sécuritaire du pays.

Depuis le lundi 11 septembre 2017, des étudiants ainsi que des élèves manifestent bruyamment sur les campus universitaires et dans certains établissements d’Abidjan, à l’appel de la fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire(FESCI).

Ces manifestions qui perturbent les inscriptions qui y ont cours, visent à interpeller les autorités sur les coûts exorbitants des inscriptions pratiquées dans les établissements secondaires et supérieurs selon des responsables de la FESCI.

Lire la suite : Déclaration de l’APDH relative au mouvement de la FESCI et à la situation sécuritaire du pays.

CONFERENCE DE PRESSE DE L’APDH SUR L’EXECUTION DE L’ARRET DE LA COUR AFRICAINE DES DROITS DE L’HOMME ET DES PEUPLES RELATIVE A LA REFORME DE LA LOI PORTANT CREATION DE LA CEI.

Mesdames et Messieurs, Amis de la presse, je suis heureux de vous recevoir ce matin pour qu’on puisse échanger sur la question de l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples.
Comme vous savez, le 18 novembre 2016, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples avait surpris toute la Cote d’Ivoire par un arrêt, enjoignant le Gouvernement Ivoirien à reformer la loi 2014-335 du 18 juillet 2014 relative à la commission électorale indépendante.
Mais cet arrêt n’est  pas venu ex- nihilo, il a une histoire.

Lire la suite : CONFERENCE DE PRESSE DE L’APDH SUR L’EXECUTION DE L’ARRET DE LA COUR AFRICAINE DES DROITS DE...

Suivez nous sur Twitter

Suivez nous sur Facebook

Web TV

Newsletter

Copyright © 2019 Actions pour la Protection des Droits de l'Homme - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public