L'APDH remporte le 2ème Prix des droits de l'homme 2016 de la CNDHCI
SUITE 15e ANNIVERSAIRE DE L'APDH: Renouvellement et Rajeunissement des Instances de l'ONG
CELEBRATION DU 15e ANNIVERSAIRE DE L’APDH, une réflexion sur « les défis de la construction d’une société civile crédible en Afrique. »

Uncategorised

L’APDH reçoit le groupe de travail de l’ONU

Dans le cadre des enquêtes sur les allégations de la présence des mercenaires dans la crise ivoirienne, le groupe de travail de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a rencontré les organisations les plus significatives de la société civile de Côte d’ Ivoire.

Ainsi après la LIDHO, le MIDH, le FIDH rencontrés ensemble, la délégation onusienne s’est rendu ce mercredi 08 octobre 2014 à 15h au siège de l’APDH.
Les échanges fructueux ont duré plus d’une heure trente et la délégation s’est réjoui des informations données par l’APDH. Fort de cette enquête, un rapport fournit serait publié par l’ONU en vue de trouver réponse aux préoccupations suscitées par cette question importante de droits de l’Homme.

L’ICTJ à l’APDH : « Nous sommes prêts à vous aider ! »

Le Chef de Mission de International Center for Transitional Justice (ICTJ), Mohamed Suma a rencontré la délégation de l’APDH ce jeudi 07 Octobre 2014. Cette audience avait pour objectif de présenter la nouvelle équipe dirigeante de l’APDH et de consolider les rapports de partenariat entre les deux institutions.


L’ICTJ a réaffirmé sa volonté de former la société civile dans le cadre de la justice transitionnelle. La justice transitionnelle est un ensemble d’ententes judiciaires et extrajudiciaires visant à faciliter la transition d’une situation de conflits à une situation de paix. La Côte d’Ivoire qui sort d’une crise sociopolitique a besoin de l’appui et les actions de la société civile pour la cohésion sociale. C’est à cet effet que le président Denis Yaurobat a salué le soutien technique pour les projets en cours.


Mohamed Suma a demandé une séance de travail au président Denis Yaurobat à la fin de ses tournées.

Eugène Nindorera : « L’alternance au pouvoir dans les ONG est un indice de bonne gouvernance interne »

Eugène Nindorera, Chef de la division des Droits de l’Homme et Représentant du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme de l’ONUCI, a reçu en audience la délégation de l’APDH. Une délégation conduite de son Président Abraham Denis Yaurobat était ce jeudi 25 Septembre 2014 au siège de l’ONUCI, à l’ancien Hôtel Sebreko.


Au terme des échanges, Eugène Nindorera a félicité le nouveau Président Abraham Denis Yaurobat et a salué la volonté d’alternance de pouvoir tant redouté par les ONG et à fortiori par les Etats africains en général. En effet, le Chef de Division, qualifiant l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante de l’APDH d’« indicateur de bonne gouvernance interne », a rappelé qu’il ne sert à rien aux ONG de donner des leçons aux politiciens quand elles ne sont pas exemptes de reproches.


Homme d’expérience en matière de Droits de l’Homme, Eugène Nindorera s’est félicité de la notoriété de l’APDH, une organisation stable qui ne doit « se reposer non sur un homme mais sur une équipe ».
Par sa voix, l’ONUCI réitère son engagement à aider la Société Civile sans distinction surtout une société indépendante pour préserver une notion qui leur est chère : les Droits de l’Homme. Car pour lui, si les discours séduisent, les actes eux, prouvent la crédibilité.

Passation de Charge : Le nouveau Président de l’APDH s’installe !

Il est 11 heures, quand le Président sortant Éric Sémien prend place dans la salle de Conférence du QG de l’APDH à Adjamé 80 logements. Le PCA Fallé Tcheya ainsi que le nouveau Président Denis Yoraubat s’installent. En face, la grande famille des défenseurs des droits de l’Homme au sein de cette structure assiste à la passation de charge.


Le juge Fallé, se prononçant en premier, rappelle les épreuves traversées par l’APDH au lendemain de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire. Pourtant, il a été témoin du travail acharné mené d’une main de maître par le Président Éric Sémien et son équipe.


« Merci pour la confiance, je demeure membre de l’APDH » rassure le Président sortant, dès l’entame de son discours. Il a encouragé son prédécesseur au travail et lui a remis symboliquement les dossiers de la structure.


Le nouveau Président Denis Yoraubat, homme de Lettres et de Challenges, dit être conscient de la difficile tâche mais ô combien passionnante de défenses de Droits de l’Homme.
En plus de ses acquis connus et reconnus, « l’APDH n’a pas fini d’engranger d’autres lauriers » a finit par promettre le Président Denis Yoraubat, ce Jeudi 11 Septembre 2014.

Suivez nous sur Twitter

Suivez nous sur Facebook

Web TV

Newsletter

Copyright © 2019 Actions pour la Protection des Droits de l'Homme - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public