Déclaration de l’APDH relative à l’élection de la Côte d’Ivoire en qualité de membre non permanent du CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES.

Le vendredi 02 juin 2017, la Côte d’Ivoire a été élue en qualité de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, lors de la 72ème session de l’Assemblée Générale à New York, aux États-Unis, pour un mandat de deux ans, par 189 voix sur 192 votants. Cette annonce applaudit par l’APDH, a été accueillie avec beaucoup de ferveur par les populations ivoiriennes.

Lire la suite : Déclaration de l’APDH relative à l’élection de la Côte d’Ivoire en qualité de membre non permanent...

Côte d'Ivoire :Déclaration de l’APDH relative à la mutinerie d’une partie de l’armée.

Depuis le lundi 08 mai 2017, les Casernes Ivoiriennes sont de nouveau en ébullition avec des tirs nourris de soldats. Le mouvement qui a commencé à Bouaké s’est étendu presqu’à toutes les villes militaires du pays d’après les informations relayées par la presse.

Lire la suite : Côte d'Ivoire :Déclaration de l’APDH relative à la mutinerie d’une partie de l’armée.

DECLARATION DE L’APDH relative aux rumeurs de menaces d’arrestation

Le vendredi 18  novembre 2016, la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples a rendu le verdict de l’instance opposant l’APDH à l’Etat de Côte d’Ivoire. Par cet arrêt la haute Juridiction Africaine a ordonné à l’Etat de Côte d’Ivoire de reformer sa loi sur la CEI dans un délai ne pouvant excéder un an.

Depuis cette date, des rumeurs persistantes appuyées par certains  titres de journaux, font état de ce que les dirigeants de l’APDH et particulièrement son Président seraient recherchés par les Autorités Ivoiriennes.

Lire la suite : DECLARATION DE L’APDH relative aux rumeurs de menaces d’arrestation

Communiqué de presse de l’APDH-CI relatif à l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples(CADHP) sur la CEI

Par requête en date du 07 juillet 2014, l’APDH a saisi la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples pour entendre celle-ci enjoindre l’Etat de Côte d’Ivoire de reformer sa loi N° 2014 -335 du 05 juin 2014 relative à l’organisation, la composition, les attributions et le fonctionnement de la commission électorale indépendante.
C’est cette requête qui a donné lieu à un arrêt rendu ce jour  par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

Lire la suite : Communiqué de presse de l’APDH-CI relatif à l’arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et...

CONFERENCE DE PRESSE DE L’APDH LORS DU CAMBRIOLAGE DE SES BUREAUX.

Chers militants des Droits de l’Homme,

Chers amis de la presse nationale et internationale,

Je voudrais tout d’abord vous dire merci pour votre massive et  prompte  présence à ce point de presse.  Un merci particulier à M. Eugène Nindorera (cet infatigable militant des Droits de l’homme), pour sa présence qui témoigne de l’importance qu’il accorde à cette action.

Nous arrivons à une période  qui nous parait critique. C’est une période électorale où en général les gens sont frileux. Où tous les actes s’expliquent en fonction des élections et se radicalisent en deux camps. « Tel est pour moi ou tel pour moi donc il est contre moi ». On oublie souvent qu’il peut  exister  un troisième camp celui de la neutralité. Nous voulons dire que si les actes  que nous dénonçons ce jour sont le fruit d’un tel raisonnement, alors notre présence ici et la votre se justifie à plus d’un titre. Il ne faut pas que les organisations de défense des Droits de l’Homme subissent autant de désagrément sur la base de telles raisonnements. Il n’est pas question que les militants des Droits de l’homme vivent dans la peur.

Lire la suite : CONFERENCE DE PRESSE DE L’APDH LORS DU CAMBRIOLAGE DE SES BUREAUX.

Suivez nous sur Twitter

Suivez nous sur Facebook

Web TV

Newsletter

Copyright © 2019 Actions pour la Protection des Droits de l'Homme - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public