COMMUNIQUÉ DE L’APDH RELATIF AU CONFLIT INTRACOMMUNAUTAIRE LIE A LA CHEFFERIE A ARMEBE (DABOU)

Depuis le mois de février 2019, Armébé, village situé à 3km de Dabou est confronté à un problème de chefferie. Le chef sortant et ses collaborateurs ayant exercé neuf (09) années durant, semblent s’opposer au choix de la nouvelle équipe dirigeante approuvé par la majorité des villageois en date du 10 février 2019.

Lire la suite : COMMUNIQUÉ DE L’APDH RELATIF AU CONFLIT INTRACOMMUNAUTAIRE LIE A LA CHEFFERIE A ARMEBE (DABOU)

DECLARATION DE L’APDH RELATIVE A LA PROFANATION DE LA TOMBE DE M. HOUON ANGE DIDIER ALIAS « DJ ARAFAT »

 

Le Lundi 12/08/2019, Monsieur HOUON ANGE DIDIER alias DJ ARAFAT, la légende de la musique ivoirienne s’est éteint, suite à un grave accident de la circulation dont il a été victime. Face à ce triste événement ayant endeuillé la Côte d’Ivoire, le gouvernement ivoirien a organisé une cérémonie à la hauteur de l’artiste décédé en date du 31/08/2019. Une cérémonie qui s’est, somme toute, déroulée

Lire la suite : DECLARATION DE L’APDH RELATIVE A LA PROFANATION DE LA TOMBE DE M. HOUON ANGE DIDIER ALIAS « DJ...

DECLARATION DE L’APDH relative à la réforme de la CEI

                                                                        

A l’occasion du compte-rendu du Conseil des Ministres hebdomadaires, le porte-parole du Gouvernement a indiqué, relativement à la Réforme de la CEI que le Gouvernement n’envisageait que la recomposition de l’organe de gestion des élections de notre pays et qu’il n’en ferait pas plus.
L’APDH note que cette position devenue maintenant officielle, du Gouvernement, avait été déjà évoqué par un article publié au site KOACI en date du vendredi 08 mars 2019.

Lire la suite : DECLARATION DE L’APDH relative à la réforme de la CEI

DECLARATION EXCLUSIVE DE L’APDH RELATIVE A LA REFORME DE LA CEI

Du 21 janvier au 26 juin 2018, à l’initiative du Président de la République et sur invitation du Premier Ministre, l’APDH a pris part aux discussions portant sur la recomposition de la Commission électorale indépendante, et ce, en vue de l’exécution de l’arrêt de la Cour africaine du 18 novembre 2016.
Ces discussions ont été sanctionnées

Lire la suite : DECLARATION EXCLUSIVE DE L’APDH RELATIVE A LA REFORME DE LA CEI

Eugène Nindorera : « L’alternance au pouvoir dans les ONG est un indice de bonne gouvernance interne »

Eugène Nindorera, Chef de la division des Droits de l’Homme et Représentant du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme de l’ONUCI, a reçu en audience la délégation de l’APDH. Une délégation conduite de son Président Abraham Denis Yaurobat était ce jeudi 25 Septembre 2014 au siège de l’ONUCI, à l’ancien Hôtel Sebreko.


Au terme des échanges, Eugène Nindorera a félicité le nouveau Président Abraham Denis Yaurobat et a salué la volonté d’alternance de pouvoir tant redouté par les ONG et à fortiori par les Etats africains en général. En effet, le Chef de Division, qualifiant l’élection d’une nouvelle équipe dirigeante de l’APDH d’« indicateur de bonne gouvernance interne », a rappelé qu’il ne sert à rien aux ONG de donner des leçons aux politiciens quand elles ne sont pas exemptes de reproches.


Homme d’expérience en matière de Droits de l’Homme, Eugène Nindorera s’est félicité de la notoriété de l’APDH, une organisation stable qui ne doit « se reposer non sur un homme mais sur une équipe ».
Par sa voix, l’ONUCI réitère son engagement à aider la Société Civile sans distinction surtout une société indépendante pour préserver une notion qui leur est chère : les Droits de l’Homme. Car pour lui, si les discours séduisent, les actes eux, prouvent la crédibilité.

Suivez nous sur Twitter

Suivez nous sur Facebook

Web TV

Newsletter

Copyright © 2020 Actions pour la Protection des Droits de l'Homme - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public